Un quart d’heure quotidien de lecture

Chaque jour après le déjeuner, tous les élèves et professeurs du Cours Charles Péguy lisent pendant un quart d’heure.

Laure Baratte, institutrice de CM1, nous parle de ce temps de lecture personnelle :

« Ce temps permet aux enfants de découvrir le plaisir de la lecture, qui n’est pas qu’un exercice.  C’est pour cela que les enfants peuvent choisir eux-mêmes leur livre, hormis les BD. Pendant qu’ils lisent, je lis aussi, dans la classe avec eux. En me voyant absorbée par mon livre, ils comprennent que j’ai aussi plaisir à lire.

De plus, le cadre de l’école permet de proposer aux élèves des livres vers lesquels ils n’iraient pas forcément : ils ne les ont pas nécessairement à la maison, et plusieurs d’entre eux ne fréquentent pas de médiathèque. 

La semaine dernière, chacun devait choisir un paragraphe à lire aux autres élèves, pour leur donner envie de lire ce livre. Ils l’avaient très bien préparé, en s’appliquant à mettre le ton, à bien faire les liaisons etc. Et cela a marché ! Après la lecture à voix haute de l’un d’eux, un autre élève s’est levé avec enthousiasme pour aller chercher le livre, captivé par l’histoire ! »

 

 Pendant qu’élèves et professeurs lisent en silence dans leur classe, certains enfants ont la chance de pouvoir être accompagnés pendant leur lecture par des bénévoles. Ils peuvent alors lire à voix haute et reformuler ce qu’ils ont lu : la reformulation leur permet de s’imaginer la scène et de bien la comprendre. Ils découvrent alors que la lecture peut procurer des émotions : « Oh, moi aussi parfois je fais ça à la maison ! » s’est exclamé en riant un élève de CE2 à une bénévole, après avoir lu puis reformulé avec ses mots le récit d’une bêtise d’un petit garçon.